La 162è livraison de décembre 2013 clôt magistralement la 40è année de publication de Fédéchoses, revue trimestrielle de débat et de culture fédéraliste.

Plusieurs auteurs proches de la revue y débattent notamment de l'état de l'UE, à quelques mois maintenant des prochaines élections au Parlement européen, en particulier de la question complexe des modalités d'élection et/ou de nomination du Président de la Commission européenne depuis que le Traité de Lisbonne est devenu notre loi commune.

Le rôle historique des fédéralistes est de tenter de rendre possible, voire inéluctable, cette mutation nécessaire de l'UE à travers les prochaines élections de mai prochain. Le candidat du PSE et actuel Président du Parlement européen, Martin Schulz, s'efforce d'incarner et de rendre crédible ce scénario, en parcourant avec méthode et détermination l'Europe en tous sens.

Mais, aussi importante que soit la question démocratique, à travers notamment la sélection par élection au suffrage universel du Président de la Commission européenne, nos concitoyennes et concitoyens européens doivent aussi à l'occasion des élections de la fin mai 2014 se prononcer sur le contenu des politiques européennes. L'initiative citoyenne européenne "New deal 4 Europe", qui appelle à la mise en place d'un plan européen extraordinaire de développement durable et de création d'emplois, est une contribution positive en ce sens.

L'Action fédéraliste "Socialisme & Liberté" (AFSL) soutient cette proposition, par ailleurs largement soutenue et promue en Europe.

L'autre grande thématique de cette livraison de Fédéchoses est la campagne pour une Assemblée parlementaire des Nations Unies. Très justement, la revue Fédéchoses considère que le fédéralisme européen n'est pas un horizon indépassable. Le fédéralisme est un corpus théorique et politique applicable à toutes les sociétés humaines quelles qu'elles soient, y compris à l'échelle de l'humanité toute entière. Les dysfonctionnements avérés et parfois scandaleux des institutions des Nations Unies, dont la réforme est bloquée depuis des années, ne doivent pas nous faire renoncer à leur démocratisation. La campagne en cours, avec notamment un débat ce jeudi 30 janvier 2014 à 17h30 à Sciences Po (27 rue Saint Guillaume) est un jalon important de la mobilisation citoyenne mondial sur ce sujet.

On le voit, à 40 ans révolus, Fédéchoses conservent une belle jeunesse et un dynamisme certain. Soutenons et abonnons-nous plus nombreux à cette excellente publication fédéraliste de langue française !

Pierre & François Bonhomme

NB : Fédéchoses - Pour le fédéralisme, Presse fédéraliste, Maison de l'Europe et des Européens, 242 rue Du Guesclin 69003 Lyon (France) - www.pressefederaliste.eu